Besoin d'un conseil ? Contactez nous : 04 75 52 49 09 | e-mail

Logo norme NF
  • Votre niveau d'anglais
    laisse à désirer ?
    > Formation langue
    Can Speak Bulats Toeic
  • Problème
    de communication
    avec votre équipe ?
    > Formation management
  • Besoin de booster
    votre anglais ?
    > Stages en immersion à Montélimar
    comme si vous étiez à Londres
  • Besoin d'apprendre
    à gérer le stress
    au travail ?
    > Formation développement professionnel
  • Besoin de développer
    votre anglais ?

    Notre savoir-faire est à votre service.

    > Formation langue
    Can Speak Bulats Toeic
  • Formation
    Conseil
    Traduction
  • Besoin de traduire
    votre site internet
    votre plaquette ?

Actualités

Retrouvez toute l'actualité de MDA Formance, les nouveautés, les formations à venir, les nouveaux financements disponible pour les informations, ainsi que tous les évènements autour de MDA Formance, partenariat, évolution, etc...

Blended, vous avez dit blended ?

10/05/2019

Blended, vous avez dit blended ?

Vous avez déjà entendu ce terme désignant l’assemblage de whiskies... Blended est un terme anglais signifiant mélange, assemblage, combinaison. En formation, l'apprentissage hybride puisque c’est ce dont il s’agit, est une formule pédagogique résultant d’une combinaison de séquences de formation e-learning et de formation en présentiel dispensées alternativement au cours du cursus.

Même si ces deux formats ont été utilisés depuis le début des années 2000, c’est réellement vers 2008 que la notion de blended learning apparaît, avec une articulation réfléchie et logique des différentes modalités d’une formation.

L’apport du blended learning

L’apprentissage en e-learning répond à un besoin de formation en autonomie, sans contrainte de déplacement, ce qui a rapidement séduit entreprises et stagiaires. Il s’est considérablement développé à partir des années 1990 avec l’avènement des TIC* et des ordinateurs personnels permettant de se former à distance et... seul. C’est là l’ombre au tableau,  car, en effet, comment garder la motivation seul.e face à son écran ? Comment gérer la frustration de ne pouvoir poser des questions au formateur au fil de l’apprentissage pour éclaircir une notion, demander un complément d’information, … Et pour les entreprises, comment s’assurer que les modules sont effectivement suivis et les nouvelles connaissances intégrées ?

Il faut attendre la fin des années 2000 pour voir apparaître la notion de blended learning. Le e-learning garde néanmoins sa place pour les formations de très courte durée, répondant aux besoins de gain de temps et de rapidité pour faire face à l’obsolescence des compétences.

Pour des cursus plus longs ou des thèmes nécessitant une mise en pratique, les modules e-learning peuvent être complétés par des regroupements en présentiel avec le formateur. Classes virtuelles et points individuels ponctuant le parcours permettent de garder le contact, de soutenir les stagiaires sur la durée. Ainsi, grâce à cette combinaison de modalités, l’apprenant n’est plus totalement seul face à son apprentissage, il rencontre ses pairs et son formateur et a la possibilité de partager ses difficultés et ses succès. C’est grâce à cette dimension sociale si importante pour la motivation et l’engagement, que l’ancrage des nouveaux savoirs et l’évaluation par le formateur sont facilités.

Les plateformes de formation à distance* permettent la construction de parcours composés de différentes modalités pédagogiques. Ainsi l’apprenant a une vue globale du chemin à parcourir et des différents modules à réaliser sur un calendrier déterminé : apports notionnels, exercices, évaluation finale, classe virtuelle, etc

Et le digital learning ? me direz-vous...

Les outils numériques sont de plus en plus présents dans toutes les sphères de notre vie et la formation n’y échappe bien évidemment pas. Le digital learning intègre le numérique en formation de manière globale, y compris en présentiel : toujours à la recherche de nouveautés pour capter l’attention des apprenants, le digital permet par exemple de réaliser des quizzs ou autres exercices en présentiel. Côté formateur, il apporte des outils de suivi et d’évaluation de ses formations et de ses stagiaires grâce aux statistiques détaillées disponibles sur la plupart des solutions du marché. Il est aussi possible de digitaliser les processus administratifs de la formation (inscriptions, relances, notifications…).

La dimension sociale évoquée plus haut se traduit par la présence d’un forum de discussion qui répond au besoin de lien des individus : échanges entre eux et avec le formateur de manière asynchrone. Cela permet de garder le contact entre les sessions présentielles, le formateur agissant en véritable tuteur à distance.

Pas de panique cependant ! Il n’est pas question de devenir esclave du numérique, mais de l’utiliser à bon escient, d’en tirer parti pour faciliter les apprentissages d’une part et faciliter la gestion de la formation et le suivi des stagiaires par le formateur d’autre part.

Une culture digitale qu’il est indispensable de développer tant du côté des formateurs que des apprenants pour qui le blended ou le digital learning sont un véritable défi !

* TIC : Technologies de l’Information et de la Communication
* LMS : Learning Management System, plateformes de formation à distance

 

FIN DE L’ARTICLE


Télécharger le document

Retour aux actualités

Partager :



Voir aussi